Comptons les chauves souris juillet 2018

Soirée comptage de chauves souris

3 juillet 2018

 

Le 3 juillet 2018, nous avons retrouvé des personnes de Vienne Nature sur la place de Saint Pierre de Maillé. Tout d’abord pour un pique nique à 19h. Le temps était chaud et ensoleillé. Vers 20h, nous étions quatre (Dominique, Loïc B, Lyse et Thommy) du SCC et 3 personnes de Vienne Nature (Alice, Miguel et Patrick), tous prêts à compter des chauves-souris.

 

Nous avons fait trois groupes : Thommy et Patrick à la Capuron, Alice, Dom et Loïc à Mazaire et Miguel et moi à Boidichon. Aussi bizarre que ça puisse paraitre je n’étais jamais allée dans cette cavité.

 

Chaque groupe est parti s’installer à son poste d’observation. A Mazaire, l’interrogation était grande : Est-ce qu’il y aura des chauves souris ? L’année dernière la colonie avait disparue, la présence d’une chouette était peut être à l’origine du départ de nos petits mammifères ?

 

Avec Miguel, nous allons à Boidichon après avoir déposé Thommy et Patrick en contre bas de la Capuron. L’entrée de notre cavité se fait par la descente de quelques marches. Nous nous installons sur le mur de l’escalier (un peu en hauteur). Il n’y a pas beaucoup de place et l’endroit n’est pas très confortable à mon gout !

 

Chauves souris dans la Vienne - Décembre 2014 

 

Miguel m’explique le déroulement de la soirée en attendant la nuit : une frontale allumée qui permet de compter les chauves souris, le faisceau perpendiculaire à leur trajectoire de vol pour ne pas les déranger, un appareil dont j’ai oublié le nom qui permet de capter les ultrasons émis par les petites bêtes qu’on attend. Voilà notre dispositif est prêt !

 

J’observe la nature environnante et je vois un petit rongeur : c’est un loir puis un tout petit oiseau troglodyte (j’en avais jamais vu de si petit) et soudain l’appareil crépite de plus en plus, elles arrivent !

 

Les chauves souris tournent à l’entrée de la grotte plusieurs fois et partent une  à une comme des flèches. Miguel compte et moi je lui donne le top toutes les 5 min, il note alors le nombre de chauves souris qui sont sorties. J’essais de compter aussi mais sans succès alors que j’en ai vu 16 sortir, Miguel, lui en a vu plus de trente ! J’abandonne, le top toutes les 5 min est à ma portée !

 

Nous avons la visite de Jean Luc qui nous apporte la clé da la grille d’entrée de la grotte de Boisdichon. On discute un peu et il part voir les autres groupes. Il repassera plus tard pour nous donner de leurs nouvelles : il y a une colonie à Mazaire mais il y a aussi beaucoup de moustiques, Dom, Loïc et Alice se font dévorer !

 

Nous continuons le comptage jusqu’à minuit, il n’y a presque plus de sorties de chauves souris. Miguel en a vu 350, quant à moi, il a été difficile de rester tranquille sans bouger pendant plusieurs heures et de ne pas discuter trop. Ce n’est vraiment pas dans ma nature, la soirée a été très instructive, je suis très admirative devant le calme, la patience et les connaissances de Miguel. Et pour finir cette soirée, une belle surprise nous attendait !

 

Chauves souris dans le Lot - avril 2018

 

Une fois que les chauves souris ont été sorties pour s’alimenter, nous sommes allés faire une vérification dans la grotte. Miguel devant et moi qui le suit, je découvre une grande salle avec de belles concrétions au plafond et d’assez gros bloc au sol. Sur la gauche un mur, Miguel passe derrière et je l’entends pousser doucement et discrètement un juron : « ----- il y en a encore plein et il y a une nurserie ! » Une nurserie ? Mais de quoi il me parle exactement ? Je m’approche doucement, je vois au plafond de nombreux bébés chauves souris, tout nus tout roses qui s’agitent, poussent des petits cris, tous bien serrés les uns contre les autres au plafond formant un cercle. Ils sont au moins 250 à 300 me précisent mon co-équipier. Je n’avais jamais vu ça, ils sont mignons, c’est une super récompense pour être restée longtemps sans bouger dans l’obscurité et le froid de la nuit (polaire et coup vent n’étaient pas de trop !). Les bébés chauves souris c’est trop top à voir ! Miguel m’explique que toutes les espèces n’ont pas de nurserie, pour celle que nous avons observée chaque mère retrouve son petit pour le nourrir puis il retourne avec les autres pour se tenir bien chaud.

 

De retour sur la place de Saint Pierre de Maillé, nous retrouvons tout le monde et chacun fait son « rapport ». Il est presque 1h du matin, chacun prend la route de son domicile.

 

Une super soirée avec les personnes de Vienne Nature, beaucoup d’échanges et d’informations reçues. Je suis prête à participer de nouveau à ces soirées de comptage, c’est vraiment enrichissant !

 

Lyse

 

Pour en savoir plus sur Vienne Nature : 

https://www.vienne-nature.fr/

 




Calendrier
« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Galerie photos

Photos du GU

Météo Météo indisponible, merci de votre compréhension La météo n'est pas disponible pour cette ville.
Espace Membre

Pas encore de compte ?

Mot de passe oublié ?