Camps Bourgogne

Camp Bourgogne 

4 et 5 août 2018

 

Présents : Sylvie, Renaud, Goumy, Kévin, Loïc, Hélène, Maë, Baptiste

 

Vendredi soir :

 

C’est Sylvie qui nous accueille dans la maison de ses parents pour le week-end. Dès l’arrivée dans la maison familiale, on discute organisation pour savoir quoi faire le lendemain en fonction des niveaux de chacun (Renaud fera de la corde pour la première fois ce week-end). Maë avait récupéré les topos des grottes du coin en contactant le club des Chablis quelques mois plus tôt. Sylvie est impressionnée par notre organisation. Elle déchante vite quelques heures plus tard quand on s’aperçoit à minuit que tous les trous qui nous faisaient envie sont fermés pour cause de tourisme. Le week-end commence bien… On envoi des mails au CT du coin pour se renseigner plus en avant en espérant avoir une réponse tôt demain. En attendant les deux groupes sont faits. Loïc et Maë iront s’entraîner à l’équipement au grouffre de Villepot le matin, tandis que les autres chercheront à contacter les CT pour savoir où aller.

 

Samedi matin

 

Nous effectuons deux groupes

 

- Hélène, Baptiste, Goumy, Sylvie et Renaud :

 

Plusieurs des trous décidés la veille s’avèrent réellement fermés pendant la saison touristique.  Du coup apprentissage de la technique corde à Renaud sur le balcon de la maison. Après avoir obtenu quelques informations on part à la recherche de certaines entrées. Avec ou sans explication c’est un désastre ! On a beau chercher derrière chaque tronc d’arbre, monter et descendre un nombre incalculable de fois le chemin des vaches : rien ! Du coup nous partons en direction les grottes de St moré, qui paraissent plus prometteuses, afin de retrouver Loïc et Maë qui nous rejoignent ainsi que Kévin.

 

Une première approche pour Renaud

sous la haute surveillance de Baptiste

- Maë et Loïc :

 

Partent vers le gouffre de Villepot afin de travailler leur technique d’équipement. Nous partons avec un kit chacun et équipons en double un -84m. L’entrée de la cavité se fait par un joli puits en pierre avec son petit toit qui se situe au milieu d’un champ dans un gros village de 6 maisons. Nous envisageons rapidement d’utiliser la manivelle en place afin de gagner du temps mais il s’avère que le sceau a disparu !!! Du coup on équipe en technique spéléo… Après deux heures d’équipement et déséquipement sans pression, nous sortons de notre trou vers 12 h et partons rejoindre les copains pour manger ensemble.

 

Intéressante à équiper cette grotte ?

 

 

Samedi après midi :

 

Nous inversons les groupes afin que Baptiste et Hélène puissent aussi travailler leurs techniques d’équipement. Loïc et Maë et Kevin, après un trajet mouvementé, prennent en charge « les petit nouveaux ». Nous partons afin d’explorer des cavités où des traces d’hommes préhistoriques ont été retrouvées. Et nous comprenons vite pourquoi quand nous avons découvert la vue depuis le porche. La première cavité (la plus grande) nous prend un temps fou à explorer (au moins 20 minutes !!!).  Sur cette grande expérience nous décidons de poursuivre nos recherches afin de découvrir l’habitat de nos ancêtres homos sapiens. Nous sommes vite déçus car les cavités se limitent à un porche. Après quand même près de 2h à espérer trouver une grotte tout en marchant par une chaleur à crever, en bottes, combi, t-shirt technique et casque on se dit que c’est l’heure de l’apéro et rentrons à Noyer-sur-serein où Sylvie nous fait découvrir son petit jardin secret…

 

Tout le monde à l’eau pour se rafraichir !

 

Puis nous allons découvrir un des plus beaux villages de France et surtout nous travaillons notre culture cinématographique en voyant « en vrai » le restaurant où Bourville et De Funès passent une nuit mémorable dans La grande vadrouille.

 

Dimanche matin :

 

Une sortie élégante pour Sylvie 

 

Cette fois-ci nous partons tous au gouffre de Villepot. Hélène, Kévin et Baptiste en tête pour équiper tranquillement. Les autres suivent une heure plus tard pour ne pas avoir à attendre trop longtemps au soleil. C’est la première descente de Renaud et la 4éme de Sylvie. Puisque tout est équipé en double (pensé pour notre initiation), après un rapide rappel du matériel et de son utilisation, Goumy descend suivit de Maë qui accompagne Renaud sur toute la descente puis de Sylvie accompagnée de Loïc. Après une descente sans encombre, on remonte toujours accompagnés des « nouveaux ». C’est très agréable de pouvoir être à côté pour apprendre les techniques et les astuces !

 

 

Kévin et Renaud sur la ligne d'arrivée !

 

Goumy étant autonome sur corde il déséquipera pour la première fois.

 

C’est donc sur cette initiation que s’achève notre petit week-end alliant culture et sport. Encore merci à Sylvie pour son accueil !

 

Loïc, Kévin, Hélène et Maë




Calendrier
« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Météo Météo indisponible, merci de votre compréhension La météo n'est pas disponible pour cette ville.
Espace Membre

Pas encore de compte ?

Mot de passe oublié ?