Le Trou qui fume le 9 février 2014

Sortie au trou qui fume 

le 9 février 2014

 

Participants : Alice, Baptiste, Dom et Maëlys

 

On se retrouve tous chez Dom pour faire du covoiturage jusque dans les Charentes où se trouve le Trou qui fume. Nous avons un peu d’appréhension au moment de l’ouverture de la trappe : avons-nous les bonnes clés cette fois-ci ? Aurons-nous enfin la possibilité de découvrir le Trou qui fume ? Après quelques minutes d’attente, OUI nous avons la bonne clé et la trappe s’ouvre !!

 

Nous descendons donc, les uns après les autres, un puits d’une trentaine de mètres. On nous avait prévenus que le Trou qui fume était gras et qu’il rebutait plus d’un spéléo. Par prévention, nous retirons donc soigneusement nos harnais qu’on suspend joliment à l’entrée de la cavité pour éviter de trop les salir. Au bout de quelques mètres il s’avère qu’on ne nous avait pas menti ! Au début de l’exploration, nous sommes quelque peu hésitants à aller dans les étroitures pour éviter de « trop » se salir. En jeunes néophytes de la cavité, nous avons encore espoir de ne pas ressortir trop gras !

 

 

Finalement, après une heure d’hésitation quant à la direction à prendre, et ne trouvant pas de suite, nous nous engageons, à plat ventre (c’est mieux), dans une flaque boueuse qui donne sur un fond de puits encore plus boueux. Une fois notre espoir de ressortir un tant soit peu propre de ce trou anéanti, nous continuons notre avancée dans la cavité, à la manière d’un pingouin qui glisserait sur le ventre.

 

Malgré la boue ambiante, il y a quelques concrétions (stalagmites, stalactites, draperies, chou-fleur, etc.) qui sont vraiment belles et valent la peine d’être vues. D’autant plus qu’elles sont étonnamment propres.

 

 

Comme l’heure est un peu avancée nous faisons la pause repas dans une petite salle relativement fréquentable et où quelques flaques permettent de se laver un minimum les mains. L’exercice est périlleux pour réussir à sortir les provisions du kit et du bidon étanche sans leur ajouter une petite touche de glaise mais finalement chacun récupère son casse-croûte.

 

Nous continuons notre progression pendant environ une heure jusqu’à ce qu’on se trouve face à un cul de sac. Après un atelier pâte à modeler, nous faisons demi-tour jusqu’à la salle où nos baudriers (tout propres) nous attendent. Dépités par cette vue de notre matériel presque brillant, c’est à grand regret que nous les enfilons avant de remonter le puits les uns après les autres.

 

Au final, une petite sortie en Charentes pleine de bonne humeur, et une envie d’y retourner pour cette fois-ci prendre un autre chemin (indiqué par Olivier, CT du 16, par la suite) qui nous emmènerait vers d’autres salles encore plus belles que celles que nous avons vues. Mais on va attendre un petit peu avant d’y retourner, histoire de se remettre de nos émotions et d’oublier un peu l’état du Trou qui fume !

 

MV

 

Aller voir la galerie photos.




Calendrier
« Octobre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Météo

Mercredi

min. 7 ° max. 20 °
Partiellement nuageux

Jeudi

min. 4 ° max. 19 °
Partiellement nuageux

Vendredi

min. 4 ° max. 16 °
Nuageux
Espace Membre

Pas encore de compte ?

Mot de passe oublié ?